[Carnet de voyage] Parenthèse enchantée à Édimbourg

Chateau d'Edimbourg
Muse Motivation

Dans le cadre du numéro Automne/Hiver 2018 de notre magazine Transat, nous avons rencontré les bloggueurs Amélie et Benjamin, du blog Hellolaroux. Ils nous ont raconté leur voyage en Écosse, la destination parfaite pour un road-trip automnal ou pour un prochain séminaire 😉

En effet, cette ville mystérieuse aux cieux gris et aux murs de briques rouges possède tous les ingrédients pour passer un week-end passionnant à moins de 2 heures d’avion de Paris. Convaincus ? Alors suivez le guide…

Chateau d'Ecosse

Édimbourg. Pourquoi avoir choisi cette destination ?

Amélie Blondiaux : J’ai toujours voulu découvrir l’Écosse, ses terres celtes… L’un de ces pays où la pluie réussit à nous charmer.

Un mot pour définir cette ville d’Écosse?

A. B. Juste un mot c’est difficile, mais comme je dis lorsque je parle d’Édimbourg, c’est une ville qui respire les âges, l’histoire. Ses briques, ses pavés, son architecture, ses cheminées, ses façades de boutiques surannées… Visiter Édimbourg c’est faire un saut dans le temps !

Parlez-nous des habitants…

A. B. Les Écossais sont ouverts ; ils aiment communiquer, renseigner, donner des conseils, partager leurs connaissances, leur savoir, leur histoire. Dans la rue, il y a les artistes qui vous sourient, dans les pubs il y a ceux qui vous conseillent la meilleure bière.Place Edimbourg

Dans sa valise pour Édimbourg, qu’est-ce qu’on emporte ? Et qu’est-ce qu’on ramène ?

A. B. Pour aller à Édimbourg, qu’importe la saison, on n’oublie pas un imperméable car les risques d’averses, même concises, sont bien là. Et puis le vent peut souffler en haut de Calton Hill ou d’Arthur Seat. Les températures ne sont jamais trop élevées, ce qui en fait la destination idéale pour ceux qui voudrait prendre un peu le frais pendant l’été. Mais de mon côté, c’est en hiver que je vous conseille de la visiter ! Côté souvenirs, j’aime collectionner les vieilles cartes, vous trouverez votre bonheur à Old Town Bookshop. Vous pouvez aussi ramener du whisky, la boisson emblématique du pays, ou si vous êtes plutôt attiré par la mode, vous pouvez trouver de beaux tissus (cachemire, tweed, tartan). L’occasion de ramener un joli pull pour braver l’hiver, une jolie écharpe ou un kilt pour les plus excentriques !

Qu’est ce qui surprendrait quelqu’un qui visite la ville pour la première fois ?

A. B. Ce qui pourrait surprendre (et séduire également) c’est sa taille humaine. Édimbourg se visite très bien à pied. Mais aussi la différence architecturale propre à chaque quartier : un passé médiévale qui se marie à merveille avec l’architecture néoclassique.

Comment passer pour un Édimbourgeois ?

A. B. Je dirais de garder le rythme de marche, même sous la pluie. Et puis surtout, manger tôt après s’être retrouvé au pub du coin à 17h pour une bonne pinte !

Quelles sont vos plus belles découvertes à Édimbourg ?

A. B. La ville en elle-même a été un véritable coup de coeur ! J’ai beaucoup aimé le contraste architectural, voir le soleil se coucher depuis Calton Hill et me sentir comme Mary Poppins qui saute de toits en toits fumants. Mais aussi visiter les majestueuses serres royales du Jardin botanique d’Édimbourg et le quartier de Stockbridge à la recherche de cafés cosy.

Quel est le secret le mieux gardé de cette ville ?

A. B. Deux secrets me viennent à l’esprit, même si ce ne sont plus vraiment de secrets. Il y a d’abord les petits passages que l’on retrouve dans les ruelles pavées d’Old Town. Comme un labyrinthe, ces ruelles sombres et inquiétantes, confèrent à la ville une partie de son charme médiéval. Ensuite, il y a un petit quartier atypique, lui aussi sorti d’un autre âge : Dean Village. Comme son nom l’évoque, Dean Village nous transporte hors de la ville et nous donne l’impression d’être ailleurs.

Bibliothèque Edimbourg

Auriez-vous un dernier conseil pour les voyageurs qui se rendront à Édimbourg cet hiver ?

A. B. Les voyageurs ne font souvent d’Édimbourg qu’une étape au début ou à la fin d’un road trip dans les Highlands. Je leur conseillerais de rester deux jours (même si 3 jours serait idéal) pour prendre le temps de découvrir la ville à pied et de s’imprégner de chaque quartier.

Un prochain voyage de prévu ?

A. B. Depuis avril nous sommes installés à Montréal (dans le cadre du PVT), on a encore beaucoup de choses à explorer pour les deux prochaines années. Rien n’est encore prévu, tout reste à écrire, mais je rêve de Colombie- Britannique, de Terre-Neuve & Labrador, de l’Alaska, d’Hawaï…

>> En panne d’inspiration pour la destination de votre prochain séminaire ? Faites le plein d’idées avec Transat !

Banniere_Transat_5

Crédit photo : Hellolaroux

L'auteur - Muse Motivation

Muse est l'agence des acteurs de la vente du groupe Loyalty Company.
Du conseil à la récompense, nous vous accompagnons sur toutes vos opérations de développement des ventes (stimulation, animation de réseaux, promotions des ventes, parrainage, jeux concours et reward), en cherchant à engager tous vos acteurs pour en faire de véritables relais de croissance.

Chateau d'Edimbourg
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus