Garmin, le sport 2.0 [INTERVIEW]

garmin sport
Stéphanie Noyers
2 min de lecture

Esthétiques et fonctionnels, innovants et utiles, les produits Garmin ont tout pour plaire ! Et pourtant, avant de se lancer dans le monde du sport, Garmin
a débuté par l’aviation et la marine. Comme quoi, la technologie peut devenir sexy en fonction de son usage…Rencontre avec Fatma Chamakh, Directrice Commerciale des marchés sports et automobile pour Garmin France.

Parlez-nous un peu de Garmin…

F.C. Garmin est une société internationale de plus de 10 000 personnes. Nous concevons des produits basés sur une technologie GPS innovante pour différents secteurs tels que l’automobile, l’aviation, la marine ou plus récemment le sport.

D’où vient le nom de cette marque ? Et de quelle facon vos clients la percoivent-ils ?

F.C. En fait, le mot Garmin vient de la contraction des prénoms des 2 fondateurs Gary Burell et Min Kao. L’aventure de la marque a démarré en 1989 au moment de l’ouverture du GPS au grand public. Depuis, la société ne cesse d’évoluer et de se transformer pour s’adapter aux nouveaux usages. Nos clients sont extrêmement sensibles à cette notion d’innovation. Nos produits ne sont pas uniquement recherchés pour leur aspect séduisant ou leur qualité, mais surtout pour leurs fonctions innovantes qui améliorent la vie de nos clients.

Parmi vos activités, les wearables et les objets connectés dédiés au sport enregistrent une croissance remarquable. Comment expliquez-vous ce succès ?

F.C. Le sport et notamment la course à pied sont devenus un phénomène social fort ces dernières années. L’enthousiasme autour de ces activités a vu se développer de nouveaux usages. Les individus souhaitent désormais s’entraîner, suivre leurs progrès, mesurer leur performance et partager tout cela avec leur communauté. Dans ce contexte, nous avons fait évoluer nos produits pour nous adapter à ces nouvelles attentes : outils de suivi
et de mesure, coach et entraînements multi-niveaux, et même fonctionnalités de partage. L’aspect communautaire est très important car la communauté sociale joue un rôle clé dans la motivation et créé une dynamique positive autour de la marque.

Et pour en savoir plus sur Garmin, retrouvez la suite de cette interview en téléchargeant notre magazine, Transat

L'auteur - Stéphanie Noyers

Stéphanie Noyers est la directrice de l'agence Muse.
"Nous mettons tout en œuvre pour insuffler cette énergie positive et stimulante, qui va embarquer et engager tous les acteurs !
Pour cela, nous nouons avec eux de vrais liens, en leur apportant une dimension conseil et un accompagnement permanent tout au long de la collaboration."

garmin sport
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus