Performance Commerciale

Interview | Stéphanie, DG de Muse, nous donne sa vision du marché post-covid

Marché-crise-post-covid-H
Dounia Issaa 2 min de lecture

Dans le cadre de notre dernier numéro du magazine Transat, nous avons interviewé Stéphanie Noyers, Directrice Générale de Muse. Elle nous donne sa vision en tant que professionnelle sur la crise actuelle et ses impacts sur le marché de l’animation commerciale.

Comment as-tu vécu la période exceptionnelle que nous venons de traverser ?

Stéphanie Noyers : J’ai vécu cette période de crise sanitaire et économique en différentes phases : la première fût la réaction pour organiser le télétravail au sein de mon agence, communiquer auprès de mes équipes et revisiter nos objectifs pour les adapter à la nouvelle réalité économique. Ensuite, j’ai pris le temps d’écouter le marché, nos clients, nos partenaires… pour réadapter notre plan d’actions et renouer avec la reprise.

Quelle organisation as-tu mis en place pendant et après le confinement ?

S. N. J’ai rapidement évalué les conséquences de ce confinement sur notre business pour ensuite réorganiser le travail au sein de l’agence en fonction de l’activité de nos clients. Deux directions ont alors été prises : d’un côté, le chômage partiel pour les personnes ayant des obligations familiales, de santé et dont l’activité était impactée à la baisse. Et de l’autre, le télétravail pour les collaborateurs ayant un lien avec les clients et les fournisseurs afin d’assurer la continuité de la relation et réfléchir à des stratégies partenaires efficaces.

Au sortir du confinement, 85 % des effectifs avaient repris en télétravail, puis sur site 2 jours par semaine afin de recréer une dynamique d’équipe et favoriser les échanges entre collaborateurs.

Agilité a donc été le mot-clé de ces derniers mois ?

S. N. Evidemment ! Nous avons dû adapter notre offre, notre organisation et nos plans d’actions chaque semaine pour coller au plus près de l’actualité et limiter les impacts sur l’agence et les clients. Il fallait systématiquement jongler entre court et long terme, en tenant compte des nouvelles informations et en sachant prendre des décisions dans l’incertitude.

Heureusement et c’est une force, cette notion d’agilité était déjà au cœur de notre façon de travailler avant le confinement et elle s’est accélérée avec la situation. L’agilité a été et sera demain essentielle pour contribuer à la pérennité de nos entreprises.

Comment envisages-tu l’avenir du marché de l’animation commerciale ?

S. N. Depuis le début de la crise, je reste assez sereine sur l’avenir de ce marché. Certes, cette crise sans précèdent a et aura de lourds impacts financiers et organisationnels mais pour autant, notre métier est clé car il consiste justement à mettre en place des opérations ROIstes permettant de stimuler le développement des ventes.

Nous sommes donc très sollicités car le business ne peut se réactiver qu’en motivant et en impliquant ses commerciaux, qu’ils soient internes ou externes.

Quels sont tes plans d’actions pour assurer la reprise ?

S. N. J’en ai plusieurs orientés sur 2 axes : externe (clients, marché) et interne (organisation, offre).

Côté clients/prospects, nous allons être davantage force de proposition sur les recommandations stratégiques et tactiques ; et renforcer nos prises de paroles pour toujours mieux conseiller et accompagner les entreprises dans leur réactivation business.

Côté interne, nous avons prévu de revisiter notre offre Reward pour opérer un plan d’animation percutant sur les opérations de fin d’année ; et adapter notre organisation fonctionnelle pour impliquer tous nos collaborateurs dans la nouvelle stratégie de l’agence et renforcer notre rentabilité.

Selon toi, qu’est-ce que cette crise va changer dans nos métiers et notre rapport au travail ?

S. N. Je pense que nous allons clairement travailler différemment avec un leitmotiv qui ne sera plus le même. Nous voulons tous aujourd’hui préserver la pérennité de nos entreprises et pour cela, nous devons adapter nos projets pour travailler en mode ROIste. Il faudra aussi revoir l’organisation du travail, les méthodes et process, et faire du télétravail une norme. Pendant cette période, nous avons beaucoup écouté, appris et compris les aspirations des collaborateurs, leurs capacités et leur vision du travail. Les entreprises doivent donc profiter de cet apprentissage accéléré pour adapter leur fonctionnement.

>> Pour être accompagnés sur le reprise de vos opérations d’animation commerciale et fidélisation, contactez-nous.

L'auteur - Dounia Issaa

Dounia est Directrice Communication chez Loyalty Company.

"Mon ambition ? Produire des contenus utiles qui fassent sens et alimentent vos réflexions. Ce qui me motive ? Vous inspirer, vous interpeller, vous faire réagir !"

Twitter | LinkedIn

Marché-crise-post-covid-H
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus