Les défis de l’animation d’un réseau de distribution

Défis animation réseau de distribution
Cyrille Le Meaux
5 min de lecture

Aujourd’hui, de nombreuses marques font appel à un réseau de distributeurs afin de commercialiser leurs produits. Mais, gérer un réseau de distribution peut s’avérer complexe. En effet, il s’agit de motiver des vendeurs, des commerciaux que l’on voit peu mais aussi des réseaux sollicités par d’autres marques. Animer un réseau de distribution c’est également devoir répondre à des problématiques et des objectifs complexes.

Voici 4 enjeux auxquels nous sommes confrontés lorsqu’on anime un réseau de revendeurs et nos conseils pour que l’animation soit un véritable succès.

Communiquer avec son réseau de distribution

Il n’est pas rare qu’on communique seulement avec le directeur du magasin et non directement avec les commerciaux, qui sont eux, directement concernés dans la vente de vos produits. En communiquant ainsi, c’est le directeur qui va descendre les informations à ses managers qui eux vont en parler aux vendeurs. Et je peux vous parier que le message va se retrouver altéré !

Alors pour éviter cela, n’hésitez pas à communiquer avec tous les échelons. Communiquer directement auprès des vendeurs finaux permet également de rester dans leur tête. En effet, même s’ils vous connaissent vous et vos produits, communiquer régulièrement avec eux pour faire la différence lorsqu’ils devront proposer un produit. Ils penseront en effet à vous, avant de penser à vos concurrents.

Les nouvelles technologies constituent un excellent moyen pour communiquer avec votre réseau. Le digital vous permet de toucher tout le monde et d’assurer une connexion permanente avec votre réseau.

Il existe d’ailleurs de nombreux outils tels que les plateformes collaboratives, les messageries, l’intranet…

Se différencier de ses concurrents

Gardez en tête que vos différents distributeurs sont sans cesse sollicités par des marques concurrentes. L’un des principaux défis de l’animation est donc de réussir à se différencier. Pour cela, éloignez-vous de ce qui ne fonctionne jamais mais aussi d’une animation trop conventionnelle.
Par exemple, faire une présentation powerpoint ou envoyer 15 emails par jour aux revendeurs pour faire augmenter votre part de voix ne sera pas  efficace.

Mais alors comment faire pour se différencier de ses concurrents ? N’hésitez pas à miser sur des actions « chocs » qui sauront marquer les acheteurs finaux et les vendeurs. A titre d’exemple, Muse a accompagné un vendeur de produits B2B dans la dynamisation de ses points de vente en proposant une opération promotionnelle nationale pour gagner et faire gagner des cadeaux. Cette action permet de marquer les esprits et d’inciter les distributeurs à passer par cette marque.

Former correctement les commerciaux sur ses offres

Tout comme vos collaborateurs en interne, vos prestataires externes doivent être formés à vos offres. En effet, ils ne vendent pas seulement votre produit et sont parfois amenés à promouvoir ou conseiller des offres de marques concurrentes.
En formant vos revendeurs sur vos offres, vous vous assurez qu’ils ne donneront pas d’informations erronées sur vos produits et qu’ils représenteront bien votre marque. Prenez donc le temps de bien former vos partenaires, c’est une étape clé de la réussite de votre réseau.

N’oubliez pas de mettre à disposition différents outils pour faciliter le travail de vos distributeurs :

  • Echantillons de vos produits ;
  • Publicités sur le lieu de vente (flyers, affiches, kakémonos…) ;
  • Mails types ;
  • Argumentaires de vente ;
  • Simulateurs de prix/grilles de tarifs ;

Connaître ses commerciaux pour établir une relation de confiance

La connaissance de ses réseaux de distributeurs est un véritable levier pour l’animation. La connaissance de vos cibles n’est pas une étape à mettre aux oubliettes puisqu’elle vous permettra d’ajuster votre discours, de connaitre leur problématique, leurs clientèles, leurs motivations et leurs freins vis à vis de vos produits.

Afin de connaître votre cible sur le bout des doigts, commencez par différencier les distributeurs exclusifs et les non exclusifs, c’est-à-dire, ceux qui vendent aussi des produits des marques concurrentes.

Il faut également évaluer leur potentiel : est-ce qu’ils connaissent déjà correctement vos produits ? Ont-ils les moyens matériels et financiers pour promouvoir vos offres ? En prenant en compte ces éléments, vous serez en mesure d’établir une segmentation et de constituer des typologies de revendeurs.

Montrer que vous connaissez vos revendeurs est également une marque de reconnaissance pour ces derniers et auront plus facilement confiance en vous.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’animation de réseau ? Contactez-nous !

L'auteur - Cyrille Le Meaux

Cyrille est Directeur du Développement chez Muse.
J’aime ! Rencontrer les gens et établir des relations sur le long terme, créer du business et me mettre à jour quotidiennement sur les nouvelles technologies et les concepts marketing de demain.

Défis animation réseau de distribution
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus